Photographie: Amaia à l'origine de l'intiative (18/07/2013)

 

Saint-Alban. Judo : les jeunes saluent leur professeur

Amaia Garat, Thomas Sibade, Thomas Tognol, et Emma Lavaud font partie du club de Judo du SAO Saint-Alban. Après une année riche en compétitions et en récompenses, ils ont tenu à remercier vivement leur professeur Patrick Garcia. Il leur a donné la chance de connaître le vrai judo, de l’apprendre, de le pratiquer avec le bon esprit, de les rendre perfectionnistes en apprenant les katas et cerise sur le gâteau, de les amener jusqu’aux championnats de France Minimes !

Toujours à l’écoute, il a soutenu ces Minimes que ce soit en compétition ou aux entraînements. Sa passion pour le sport et cet art martial en particulier a su toucher ces jeunes. Le judo étant synonyme de valeurs humaines, Patrick a organisé des activités en dehors du judo pour s’amuser et créer un esprit de groupe, se détendre et passer du bon temps. Un bel exemple d’éducateur bénévole que ses petits protégés ont voulu saluer.

9 avril 2013

Le club des Arts Martiaux de Saint Alban propose du Tai Chi chuan-Qi Gong depuis plus de 20 ans. Plusieurs créneaux sont disponibles, en matinée ou en soirée et nombreux sont les participants. Un grand nombre de stages sont programmés tout au long de l'année : le premier d'entre eux a eu lieu à Langogne et a permis de lancer la saison. Samedi 16 mars, le club a accueilli sur sa structure un stage organisé par le comité régional Midi-Pyrénées de la fédération Wushu. Cette journée a regroupé trente stagiaires de différents clubs. Sous la direction de Philippe Pastor, cela a permis tout en confrontant les différentes approches, de définir les attentes fédérales en matière de progression technique. Le club remercie l'Omnisport pour avoir mis l'ensemble de ses installations à disposition. Le Président du comité Midi-Pyrénées Marc Mahé a remercié chaleureusement Jean Pierre Joie, professeur à Saint Alban et Bernard Allabert, vice-président de la section pour le travail effectué.

En judo, le groupe des enfants a pu participer à une nouvelle rencontre amicale à Pechbonnieu. Le travail engagé sur les tatamis durant les cours a permis à tous les enfants de surmonter les difficultés rencontrées jusqu'alors. Le club tient à féliciter Catherine et Julien qualifiés pour les championnats régionaux seniors. Lors du dernier passage de grade, Titouan et Jérémy ont réussi leur examen technique. Il ne leur reste respectivement que 30 et 20 points pour devenir ceinture noire 1er dan et 2e dan. Vivement juin pour atteindre ce prochain objectif !

12/02/2013

Les compétitions et les stages se succèdent avec la coupe de France minimes par équipe départementale. Le projet permet à chaque département d'engager une délégation composée d'arbitres, de commissaires sportifs, de deux équipes de combattants et d'un couple «Kata». Les sélections se feront sur les compétitions ouvertes aux minimes. Amaia Garat, 12 ans, licenciée au club depuis l'âge de 5ans vient d'être retenue dans la délégation qui se rendra le 8 juin à Villebon s/Yvette.

Elle sera en charge de la communication. Thomas Sibade et Thomas Tignol sont candidats pour intégrer l'équipe «minimes» dans la catégorie «Kata». Les sélections sont prévues au mois d'avril. Au niveau des juniors, Célia et Guillaume Combarieu se sont qualifiés pour participer au championnat régional de Midi Pyrénées. Ils ont aussi participé aux sélections du championnat de France FSGT. En se classant 3e lors de cette compétition, ils ont gagné leur place pour disputer les prochains championnats de France. Certains juniors du club souhaitent aussi participer à des compétitions «kata». Les petits du club ont aussi pu participer à la rencontre interclubs de Plaisance du Touch. Pour la plupart, il s'agissait de la première expérience. Un grand moment pour eux.

24/09/2012

Le club d'arts martiaux propose de nombreuses activités. Dès 5 ans, l'enfant peut pratiquer un éveil qui lui permettra à travers des jeux de coopération et d'opposition de rentrer dans des exercices de lutte. L'objectif est de mettre en place les bases fondamentales de l'activité judo à 6 ans.

Grâce au judo éducatif, l'enfant s'épanouit et maîtrise son corps. Des exercices adaptés sous forme jouée, développeront sa coordination, tout en le confrontant à des apprentissages techniques. Le judo sportif est une pratique qui se développe avec l'âge grâce à un travail individualisé. Les exercices évolutifs permettront d'apprendre les gestes techniques les plus élaborés et d'accroître leur efficacité. Par la suite, certains judokas chercheront à progresser dans des situations de compétition. Le club les accompagnera dans leur projet sportif.

Deux nouvelles activités : la défense-contact et la capoeira.

L'objectif de la défense-contact est d'utiliser des techniques de frappes (mains/pieds) et de chercher à rompre la distance pour saisir son adversaire et le projeter. Les cours ont lieu les vendredis de 17h30 à 18h30. (11-14 ans)

La capoeira, plus qu'un sport de combat, est surtout une danse, avec des mouvements souvent calqués sur ceux des animaux. Déplacements et acrobaties au rythme d'une musique basée sur les percussions sont proposés aux enfants de 9 à 12 ans les mercredis de 16h50 à 17h50.

Renseignements au 06.81.96.17.51 ou patrickisa.garcia@wanadoo.fr

www.artsmartiaux-stalban31.com

 

SAINT ALBAN JUDO : guillaume 2ème DAN

 

Les derniers rendez-vous sportifs ont permis de clôturer la saison de bien belle manière. Tout d’abord, Emma Lavaud confime au niveau régional sa 3ème place départementale en se classant à nouveau 3ème. Elle sait maintenant les efforts qu’elle devra fournir pour rivaliser avec les meilleures de sa catégorie. Maéva Gutierrez, après plusieurs mois de travail, a pu présenter les katas avec Célia Combarieu (licenciée au judo club de fenouillet). Elles ont toutes les deux reçu les félicitations du jury. Maéva va s’engager sur la deuxième partie de l’examen qui lui permettra d’obtenir le grade de ceinture noire. Après un arrêt de 8 mois suite à une opération du genou, Célia a pu boucler la boucle en obtenant la ceinture noire. Bravo à elle et félicitation à son club formateur. Cet objectif est tellement loin lorsque l'on commence le judo à l'âge de 6 ans, qu'il reste bien souvent à l'état de rêve. Beaucoup ont pratiqué un jour le judo, peu sont parvenus à atteindre ce grade. D’autres pourront s’aligner sur cet examen technique nécessaire à l’obtention de la ceinture noire dès le mois de décembre 2012. Guillaume Combarieu a quant à lui, terminé avec brio son 2ème Dan. Il a présenté les katas, avec Jérémy Plana son partenaire de club. Jérémy, n’ayant pas encore la possibilité de les présenter, a été un partenaire irréprochable. Les  deux copains ont reçu  des compliments appuyés du jury. Julien Combarieu s’est mis au diapason en marquant les derniers points nécessaires à l’obtention de la partie « compétition » du 2ème Dan. Il s’engagera sur le travail technique des katas dès la rentrée prochaine.

Ce week-end restera un joli souvenir pour la famille Combarieu, puisque ils sont désormais tous les trois « ceinture noire ». Célia, la cadette,   pourra dès la saison prochaine porter comme ses frères ce grade. Bravo à cette fratrie qui fait désormais partie de la grande famille des ceintures « noire ». Le club de Saint Alban va préparer la rentrée prochaine et définir les prochains objectifs de chacun : compétitions, formation, grade.

 

Saint-Alban. Judo : les jeunes s'inscrivent dans le temps

Emma et Anthony apprennent une technique de «sacrifice» : Yoko Tomoe. /Photo DDM
Emma et Anthony apprennent une technique de «sacrifice» : Yoko Tomoe. /Photo DDM Emma et Anthony apprennent une technique de «sacrifice» : Yoko Tomoe. /Photo DDM 

L'objectif de l'année pour les benjamins du judo club de Saint-Alban était de s'engager sur des compétitions officielles.Sélection district, tournois de Colomiers et de Valence, compétition départementale et régionale… ils ont su surmonter les difficultés. A leur âge, ce travail doit s'inscrire dans le temps pour dédramatiser une éventuelle défaite. Le travail technique est développé pour être efficace lors des combats. L'an prochain, le travail personnalisé sera renforcé pour aider les judokas qui souhaitent aller plus loin dans le judo sportif. Lors de ces séances, le professeur intégrera notamment l'intelligence du combat, « le savoir combattre » et la prise en compte de données techniques.À côté de ce travail, le club propose aussi d'améliorer sa condition physique et met en place des séances de travail pour mieux gérer l'effort. Ce groupe est ouvert aux enfants du club âgés de plus de 11 ans, désireux de s'impliquer dans un travail complémentaire. Ainsi, Emma a terminé 3e au championnat départemental et participera au championnat régional benjamines. Thomas et Amaia ont eu des résultats encourageants.

 

AO Arts Martiaux : du neuf et du classique pour rentrer

Découvrir ou progresser avec le SAO Arts Martiaux au dojo du stade Marius-Coudon. /Photo DDM
Découvrir ou progresser avec le SAO Arts Martiaux au dojo du stade Marius-Coudon. /Photo DDM 

Découvrir ou progresser avec le SAO Arts Martiaux au dojo du stade Marius-Coudon. /Photo DDM 

La saison sportive reprend. Le club propose une activité judo où l'enfant pourra s'épanouir et apprendre à maîtriser son corps. Grâce à des exercices adaptés, proposés sous forme jouée, l'enfant dès 5ans pourra développer sa coordination globale. L'objectif est de développer sa capacité à analyser un problème. Le club accompagnera votre enfant pour qu'il développe ses habiletés motrices. Ainsi l'enfant-judoka pourra s'engager dans des apprentissages de plus en plus complexes.

A partir de 11 ans, il axera, s'il le désire, son travail vers une pratique plus sportive. L'enseignant proposera un travail individualisé en partant des compétences de chaque enfant. Les exercices évolutifs permettront d'apprendre des gestes techniques de plus en plus élaborés avec une recherche légitime d'efficacité

DES NOUVEAUTÉS POUR LES ÉTUDIANTS

Le club de Saint-Alban, dans de le cadre de son projet éducatif, souhaite faciliter la pratique « adolescent-adultes ». Pour cela, il propose un coupon EtudSport aux étudiants qui souhaitent s'engager sur les activités judo-jujitsu- taichi - Qi gong. Ce Pass permet de bénéficier d'un tarif préférentiel (50 €). Autre nouveauté, le club permettra à tout adulte licencié de pouvoir participer pour un tarif de 200€ à toutes les activités proposées : judo/jujitsu, taichi et qi gong

Le club développe aussi des partenariats avec d'autres structures éducatives : école de musique, club de natation de l'Hersain et beaux arts juniors.

 

Publié le 12/11/2010 à 09:16

Saint-Alban.Le sport et l'art, objectifs mêlés

Le judo club de Saint Alban s'est associé avec le service jeunesse de la commune pour mettre en place un projet mêlant judo et création artistique. Les objectifs de ce projet, bâti en plusieurs étapes, sont de permettre aux jeunes de plus de 12 ans d'allier l'expression corporelle et la création artistique.

Dans un premier temps, le club de judo a ouvert ses portes pour une sensibilisation « judo » auprès des jeunes fréquentant le service « jeunesse ». Le club a ainsi souhaité placer les judokas dans une position d'accompagnant. En étant des partenaires de travail pour les jeunes du service jeunesse, les judokas ont pu transmettre aux autres leur savoir.

Dans un 2ème temps, le groupe a été amené à créer avec comme outil privilégié de création, le corps. Après avoir enduit les kimonos de peinture, les enfants judokas et les « apprentis » judokas se sont projetés grâce à des techniques de judo sur un support papier. L'objectif était de laisser sur ce papier des empreintes de projection.

Les jeunes vont coller les productions obtenues sur un support bois et prolonger le travail grâce à des techniques artistiques variés (peintures, graff). L'objectif est de faire évoluer l'objet culturel initialement créé en laissant une libre part à l'imagination.

Renseignement : 05.61.70.67.78

 

 

 

 

 

 

 

Saint-Alban. L'art et le sport, même combat

Les judokas découvrent l'art pictural et les techniques du graff./ Photo DDM
Les judokas découvrent l'art pictural et les techniques du graff./ Photo DDM 

Les judokas découvrent l'art pictural et les techniques du graff./ Photo DDM 

Dans le cadre d'un projet « Sport et culture » amorcé en octobre, l'objectif était de confronter les jeunes judokas à d'autres formes d'expression, en alliant l'expression corporelle et la création artistique. Les judokas devaient créer un objet culturel en partant d'empreintes laissées au sol à la suite de projections de judo. Pour la phase suivante, ils ont collé les productions obtenues sur une toile et prolongé le travail en utilisant des techniques de graff. Le fruit de cette imagination sera prochainement exposé à la salle de judo.

La fin de saison s'est terminée par une animation festive le 22 juin où les enfants judokas ont pu découvrir de nouvelles activités. Ce projet s'est construit en partenariat avec le centre de loisirs. Enfin, dans le cadre des récentes Toreillades, le club de judo a largement participé à cet événement fédérateur porté par la municipalité sous l'impulsion de Raphaël Varela, adjoint chargé des sports. Une vraie réussite autour de la même ambition collective des associations de Saint Alban.

Si vous souhaiter avoir de plus amples informations sur l'association: www.tikimee.com/garcia-patrick. Des inscriptions sont prévues le mardi 5juillet de 17h30 à 18h30 au stade Marius Coudon. Tél: 0681961751

 

 

 

 

 

Oualid, au club de Saint Alban depuis sa 2ème année benjamin, continue de progresser. Son parcours doit servir d'exemple à beaucoup. Lorsqu'il est arrivé au club, il ne parvenait pas toujours à s'exprimer en compétitions officielles. Il gagnait quelques combats, mais sans s'inscrire dans la durée. Il avait surtout du mal à résister à l'impact physique que les autres combattants imposaient. Son coach explique : « Dans un sport de combat, il est difficile de pouvoir s'exprimer sur le plan technique si le combattant ne parvient pas à rivaliser avec l'adversaire sur la dimension athlétique. Il n'était pas question de travailler sur la force sans associer ce travail à la pratique du judo. La musculation à cet âge-là n'est pas préconisée. L'objectif, en programmant une séance supplémentaire pour accompagner ces jeunes judokas, a été de mettre en place un dispositif qui pouvait faire progresser les judokas en partant du niveau où ils se trouvaient ».                           LE TRAVAIL PAYE                                                                                               Ce groupe a permis à des jeunes d'évoluer vers une pratique plus sportive. L'objectif a été de mesurer rapidement les aptitudes des uns et des autres et d'établir un projet personnel réaliste. Celui d'Oualid a été d'être « ceinture noire » et d'améliorer ses performances au niveau départemental. Il est en passe d'atteindre le 1er, puisqu'il ne lui manque que l'examen technique pour valider sa ceinture noire. Il doit normalement pouvoir présenter cette dernière étape au mois de juin. Sur le plan sportif, il a aussi réalisé une belle saison en remportant 2 tournois régionaux sur les 3 possibles. Il a aussi rivalisé avec le meilleur combattant régional de sa catégorie. Oualid a non seulement réussi à être compétitif au niveau département mais il est même parvenu sur cette année à élever son niveau de performance en se classant à la coupe régionale cadet.            Il termine cette compétition au pied du podium, à cause d'une blessure au coude

12 mai 2010

Les deux associations ont la volonté de mettre en place une action innovante sur la commune en proposant à des enfants de 6-7 ans un PASS pour pratiquer une activité corporelle et une activité artistique. Dans cette optique, les deux structures ouvrent leurs portes entre le mercredi 19 mai et le vendredi 11 juin pour permettre à ceux qui ne pratiquent pas ces deux activités de venir découvrir sur plusieurs séances les spécificités de chaque discipline. L'Association Beaux Arts Juniors proposera tous les vendredis de 18h30 à 20h un atelier dessin, peinture, arts plastiques sur plusieurs thèmes. Ces activités permettront de découvrir des techniques d'expression différentes (crayon, feutre, pastel, aquarelle).

Tous les mercredis de 14h30 à 15h30, le club SAO Arts Martiaux proposera au même groupe une initiation au judo éducatif en utilisant des exercices joués de coopération et d'opposition. A travers une démarche exploratoire, l'enfant devra être capable d'analyser un problème, trouver une solution et mettre en place la réponse motrice (techniques) la plus adaptée.

Pour participer à ces séances, prenez contact avec Patrick GARCIA au 06.81.96.17.51      La Dépêche du Midi

3 avril 2010

Saint-Alban. Judo et Lycée Hôtelier devenus partenaires gourmands

Grâce à la compréhension de Mme Morel, proviseur du Lycée Hôtelier d'Occitanie et à l'association des parents d'élèves, le SAO Judo a pu organisé une animation gourmande en partenariat avec le lycée Hôtelier de Toulouse. Dans un 1er temps, les enfants ont participé à un cours commun. L'objectif était de réunir les groupes « judo » et « jeux d'opposition » au travers d'apprentissages nouveaux. Par la suite les élèves du lycée hôtelier ont animé des ateliers autour de nouvelles saveurs. Les enfants ont pu inviter leurs parents pour un voyage gustatif. Chaque famille a pu ainsi récupérer des recettes imaginées, notamment, par M. Bertolino, professeur de cuisine et meilleur ouvrier de France. Tous ont énormément apprécié l'implication des élèves en BTS hôtellerie de Toulouse. Ce projet est le résultat d'un travail d'un groupe d'étudiants, soucieux de s'engager avec sérieux et professionnalisme. Un livret de recettes réalisé par les étudiants permettra à ces chefs en herbe de préparer eux-mêmes les prochains goûters en famille. Le club remercie pour leur investissement et leur disponibilité Coralie, Simon, Noémie, Sébastien, Anne Laure, sans oublier leur enseignante Mme GARCIA. La meilleure conclusion vient sans aucun doute de la joie d'un participant : « C'est le meilleur goûter de toute ma vie ! »

 

Publié le 29/05/2009 

Depuis plusieurs années, le professeur du club de Saint Alban anime des séances EPS sur le thème des « Jeux d'opposition ». Cette année, 2 écoles élémentaires du secteur Nord-Est étaient concernées. Les jeux d'opposition permettent aux enfants de prendre contact avec l'autre, de prendre contact avec le sol et d'accepter l'autre comme partenaire/adversaire. Lors de ces séances, les enfants doivent surmonter l'appréhension liée au rapport étroit avec l'autre. Ils doivent aussi, tout en dédramatisant, parvenir à agir sur l'autre en développant des actions motrices fondamentales : tirer, pousser, saisir, porter.

UN PROJET VALIDE PAR LES ENSEIGNANTS

Le projet construit avec le corps enseignant et valider par l'inspection académique devait permettre à chaque enfant d'avancer sur certains objectifs structurants : se situer dans l'espace et dans l'action, respecter l'autre et les règles, rechercher et élaborer des stratégies pour trouver des solutions adaptées. La rencontre entre l'école de Jean Jaurès et l'école de Lespinasse a permis aux enfants d'évaluer leur travail grâce à des fiches de suivi. Tout en veillant à opposer des enfants ayant le même profil. Cette confrontation entre équipes hétérogènes (CE-CM) devait aussi permettre de relativiser la victoire ou l'échec. L'idée était de leur donner les moyens de réinvestir les éléments travaillés et des outils pour qu'ils puissent analyser et mesurer leur travail.

LES ÉLÈVES ORGANISENT LES RENCONTRE s

La classe de CM2 de l'École de Jean Jaurès a été chargée de l'organisation en jouant plusieurs rôles : observateur, chronométreur, arbitre. L'équipe pédagogique avait pour objectif de placer ces enfants dans des situations où ils pouvaient mesurer l'importance de la règle. L'arbitrage, en précisant aux enfants les codes à respecter, va permettre de faire ensemble sans se faire mal et sans perdre de vue de cadre du jeu sportif. L'implication des enfants du CM2 lors des séances « théorique » a facilité la prise de conscience quant aux différents impératifs d'une vie sociable (arbitre, commissaires sportifs, observateurs….). Ils devaient aussi apprendre à maîtriser les réactions émotionnelles des autres enfants et repérer éventuellement les facteurs pouvant entraîner des risques corporels. Cette rencontre a permis de réunir 120 élèves/combattants et 30 élèves/organisateurs. Le club souhaite développer ce type de rencontre en y associant éventuellement d'autres écoles du secteur.

Publié le 19/11/2009 

Saint-Alban. SAO Judo : priorité à la formation

 

C'est parti … la première compétition régionale a eu lieu le samedi 24 octobre. Les cadets du groupe des « compétiteurs » ont participé au tournoi des Cimes à Tarbes. Depuis plusieurs années, le club a mis en place un groupe composé d'enfants désireux de s'engager dans une pratique sportive du judo. Même si la recherche de résultat est légitime, elle n'est pas une fin en soi. L'objectif est surtout de parvenir à accompagner chaque sportif à progresser sur le plan individuel lors des compétitions départementales, régionales voire nationales. Comment travailler?

Un peu de technique

Pour pouvoir s'exprimer à ce niveau, le judoka doit laisser à la technique une place centrale. Le travail du club repose sur plusieurs priorités: technique, physique, tactique. L'objectif est d'aider le judoka à percevoir puis à exploiter les informations sensées les renseigner sur ces opportunités d'attaque. Plus le geste moteur sera réalisé avec précision à travers un travail technique, plus il sera facile de donner vie à ses intentions tactiques en réalisant efficacement au bon moment le geste juste.

Les combattants doivent déployer des stratégies pour placer leurs mains à des endroits préférentiels. Sur une phase où il est dominé, il faut impérativement qu'il renverse le rapport de force en positionnant ses mains à des endroits très précis (la position pliée en deux est très dangereuse car elle laisse à l'adversaire de trop nombreuses possibilités d'attaques).

Au sein du club, Oualid et Jeremy sont en progrès. Leur objectif est principalement de parvenir à obtenir la ceinture noire et de pouvoir s'exprimer au niveau départemental. Oualid a fait, lors de son 2ème combat, une prestation référence sur laquelle il doit s'appuyer pour continuer à progresser.

Des résultats encourageants

Jonathan s'est classé 7ème sur 29 participants. Pour cette 1ère compétition, le résultat est encourageant. L'an dernier, à la même époque, il avait perdu au 1er combat. Il a toutefois eu encore un peu de mal à conserver l'initiative en fin de combat. La fatigue lui a fait perdre de la lucidité. Guillaume s'est classé 9ème sur 33. Il n'a pas pu malheureusement s'exprimer dans les meilleures conditions. Lors de son 1er combat, il s'est blessé au cou-de-pied. Malgré cette blessure handicapante, il ne s'est incliné qu'en quart de finale sur décision. Son vainqueur s'est qualifié dans la foulée pour la finale. Une place en finale était vraiment accessible.

Encourageant, la saison ne fait que commencer !

Jujitsu Fighting

Le judo ....

Taichi Epée

Le Taï Chi Chuan


 

Message à envoyer pour des renseignements

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.